Home > Actualités > Mobilisation réussie pour enterrer une PAC qui "déraille""
Partager sur :
PAC
18.05.2018

Mobilisation réussie pour enterrer une PAC qui "déraille""

17.05.2018 - Valence.

Mobilisation de la Conf'26 pour enterrer une "PAC qui déraille"

Mardi 15 mai, à l'occasion de la clôture des déclarations PAC* à la DDT, plus d'une 20taine de paysannes et paysans de la Conf' ce sont réunis à Valence pour dénoncer l'illogisme et la complexité administrative croissante de la PAC*.

C'est au son de la cornemuse et de la flûte que le cortège s'est mis en route parc Jouvet et a déambulé dans les rues de Valence jusque devant la Préfecture puis la DDT (Direction Départementale de Territoires). Le cercueil en premier puis une multitude de pancartes et slogans signifiant notre raz le bol, ont donné corps à notre message : "PAC*, pour précarité, absurdité, complexité", "Telepac, une PACastrophe", "De toutes les galères, c'est la PAC* que j'préfère", "PAC* à traque, les paysans craquent"...

Le cercueil a été symboliquement déposé devant la DDT. Vincent Delmas, porte parole de la Conf', puis Christophe Morantin, co-secrétaire ont pris la parole à tour de rôle pour exposer les raisons de notre venues à la responsable du service de la DDT en charge d'instruire les dossiers PAC*. Nous avons rappelé que nous ne cherchions pas à stigmatiser les salarié-e-s qui gèrent les déclarations PAC* mais que nous appelions l'Administration à prendre ses responsabilités et faire tout ce qui est en son pouvoir pour cesser de servir de courroie de transmission à un système absurde et destructeur. 

Des paysans et paysannes ont pu témoigné des absurdités et blocages auxquelles ils font face avec l'administration. La responsable du service agriculture a rappelé le rôle de l'administration d'appliquer les règles et de contrôler leurs applications. Elle a concédé "la complexité" du dispositif de déclaration et nous a invité à faire un recours auprès du ministère. 

Notre colère et notre désarroi ont été entendus, par les médias nombreux à être venus et dans un climat de dialogue avec la DDT. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés ainsie que les musiciens !

Pour en savoir plus : 

Lire le communiqué de presse de la Conf 26

Article du Dauphiné du 16 mai 2018

- Interview France Bleue de Christophe Morantin, co-secréatire du syndicat

- France 3 (diffusion du 15/05 à 11min8) 

- Emission "La vie ça ne se normalise pas" sur France Inter, qui fait écho à notre mobilisation

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de la Drôme -
C/o l'Usine Vivante - 24 avenue Adrien Fayolle - 26400 CREST