Home > Actualités > Pourquoi voter aux élections Chambre d'agriculture ?
Partager sur :
ÉLECTIONS À LA CHAMBRE D'AGRICULTURE
29.05.2018

Pourquoi voter aux élections Chambre d'agriculture ?

29.05.2018 -
Début 2019, ce sera pour tous les paysans le moment de voter aux élections professionnelles aux chambres d'agriculture. Mais pourquoi voter ? Qu'est ce qui se joue à l'occasion des élections professionnelles ?

Voter a une incidence sur la vie de chaque paysan, même s'il ne fréquente pas les chambres d'agriculture

Si un syndicat à vocation générale agricole fait plus de 10 % dans le collège exploitant aux élections chambre
d'agriculture, il obtient un droit à siéger dans des instances essentielles dans la vie des paysans
et pour lesquelles
l'approche peut être très différente d'un syndicat à l'autre. Par exemple (et entre autres) :

• Les commissions départementales d'orientation de l'agriculture (CDOA*) qui donnent leur avis sur les projets d'ins-
tallation des futurs agriculteurs et les aides DJA*, les demandes individuelles d'agrandissement des exploitations, les demandes d'autorisations d'exploiter ;

• Les comités techniques SAFER pour la vente des terres agricoles ;

• Les tribunaux des baux ruraux qui tranchent en cas de problèmes de fermage ;

• Le fonds Vivea* qui permet de former les paysans et ceux en devenir. Voter aux élections chambres permet d'avoir dans ces lieux clefs des femmes et des hommes qui défendent les fermes à tailles humaines, les nouveaux paysans plutôt que l'agran-
dissement excessif de certaines exploitations, les formations qui vont plus dans l'esprit d'une agriculture paysanne que du
pilotage de drones et y compris pour les futurs paysans (ce qui est menacé aujourd'hui).

 

Voter, c'est orienter les politiques nationales, soit vers une agriculture paysanne, soit vers une agriculture industrielle

Les syndicats ne servent pas « à rien » dans le monde agricole : ce sont eux qui ont le pouvoir d'en dessiner les contours !

Si un syndicat fait plus de 10 % dans le collège exploitants chambre d'agriculture dans au moins 25 départements, il acquiert aussi une repré-sentativité nationale. Il pourra alors siéger dans les instances qui influent sur les politiques agricoles nationales : orientation des financements agricoles, des politiques environnementales en agriculture ou des filières par exemple.

À l'échelle nationale, le fait d'être le premier, le deuxième ou le troisième syndicat aura aussi toute son importance : certains se souviennent de cette réaction d'un président de la République : « C'est séduisant le projet de la Confédération paysanne... Ils pèsent combien Monsieur le ministre ? 20 %.... Ah... c'est fâcheux... ».

Il est possible de changer cette réponse assez facilement par un vote qui pourra orienter les politiques agricoles vers une agriculture paysanne ou vers une agriculture industrielle.

 

Avec un budget consolidé de 702 millions par an, les chambres d'agriculture ont un poids réel dans l'orientation du développement agricole

Les chambres sont de plus en plus des lieux de passages obligés pour les agriculteurs : aides à l'installation, conseil aux agriculteurs sur la règlementation, la commercialisation, l'environnement, etc. Les décisions qui s'y prennent dessinent donc le monde rural de demain. Le collège exploitant est essentiel car il est majoritaire et il détermine la représentativité nationale des syndicats.

Aujourd'hui, c'est l'union FNSEA*-JA* qui dirige la majorité des chambres et oriente les politiques agricoles locales et nationales.

S'abstenir ?
À chaque élection, de moins en moins d'agriculteurs votent pour décider des orientations des politiques agricoles : le taux d'abstention a augmenté de dix points entre les deux dernières élections chambre. Mais voyons le verre à moitié plein : 54 % de participants seulement aux dernières élections, ça laisse une belle marge de progression pour défendre vos idées aux prochaines ! Nous gardons aussi espoir que les revendications de la Conf' pour le droit de vote des cotisants solidaires ATEXA soient entendues d'ici là.
 
Comment voter ?
Pour voter il faut être inscrit sur les listes électorales. Renseignez-vous dès l'été sur les nouvelles procédures d'inscription auprès de votre mairie ou de la Conf'. Le vote se fait ensuite par correspondance ou en ligne et se clôt au 31 janvier 2019. Pour voter dans le collège 1, il faut être chef d'exploitation, conjoint ou aide familial.

En savoir plus :

> Mardi  25 septembre Comité de Pilotage "Élections Chambre d'agriculture 2019 de la Drôme" à 20h00 au bureau de la Conf' 26.

> Mardi 14 aout Comité de Pilotage "Élections Chambre d'agriculture 2019 de la Drôme" à 20h00 au bureau de la Conf' 26.

> Mardi 7 juillet Comité de Pilotage "Élections Chambre d'agriculture 2019 de la Drôme" à 20h00 à la salle Acacia à Crest.

> Mardi 12 juin 2018 a lieu le premier Comité de Pilotage "Élections Chambre d'agriculture 2019 de la Drôme" à 20h00 à la salle Acacia à Crest. Tou-te-s les adhérent-e-s qui le souhaitent sont invité-e-s à venir participer à ce temps d'échanges et de préparations pour les élections de janvier 2019 !

> Les éléctions chambres 2013


En téléchargement :

    Tract Fadear Elections chambre
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de la Drôme -
C/o l'Usine Vivante - 24 avenue Adrien Fayolle - 26400 CREST