Drôme

AGROCARBURANT ET GNR : NOS POSITIONS

Agrocarburants, GNR*, un désastre social et environnemental

Sous la pression de Xavier Beulin, à la fois président de la FNSEA* et de Sofiprotéol (6 milliards d'€ de Chiffre d'Affaires dans la production de diester), l'Europe s'est lancée tête baissée dans la production d'agrocarburants au nom de l'écologie et de l'indépendance énergétique. Les 2/3 du colza que nous produisons sont désormais brûlés dans nos moteurs... ce qui nous oblige à importer plus encore d'oléoprotéagineux.

La Confédération paysanne s'oppose à cette filière pour plusieurs raisons:

-Un surcoût pour tous les paysans : changement de cuve, consommation supérieure au fuel, panne lors des grands froids, etc.

-Un surcoût pour tous les éleveurs : la pénurie artificiellement crée fait grimper le prix des aliments, ce qui pénalise aussi les consommateurs du nord comme ceux du sud.

-Un désastre pour la nature : des millions d'hectares sont sacrifiés dans le monde pour la production d'agrocarburants dont le bilan énergétique est quasi nul !

-Un désastre pour les paysans du sud : vol des terres par les multinationales et augmentation du prix des céréales.

Nous soutenons par contre l'autoconsommation d'huile végétale brute produite à la ferme qui seule a un bilan écologique et énergétique positif.

* GNR* : Gazoil Non Routier
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales