Home > Actualités > Paysan : notre métier a un prix !
Partager sur :
ÉLECTIONS À LA CHAMBRE D'AGRICULTURE
23.01.2019

Paysan : notre métier a un prix !

22.01.2019 - Bourg-de-Péage.

La Conf' Drôme mobilisée pour la défense du revenu des paysans

Une trentaine de militant-e-s de la Confédération paysanne se sont mobilisés ce mardi après-midi avec des drapeaux jaunes de leur syndicat et des autocollants « Pour des prix rémunérateurs » dans les rayons alimentaires du supermarché de Bourg-de-Péage. Ils ont également bloqué les caisses pour manifester leur indignation.

La Confédération paysanne de la Drôme a ciblé une grande surface Géant Casino de la ville de notre ministre de l'agriculture, Didier Guillaume pour l'interpeller sur la trop faible rémunération des paysan-ne-s, au regard de leurs coûts de production et des marges pratiquées par les transformateurs et la grande distribution.

La Confédération paysanne de la Drôme entend défendre une agriculture paysanne, à base de produits locaux et de qualité, qui rémunère dignement les paysans et les paysannes. C'est un élément-clé de sa campagne pour les élections à la Chambre d'agriculture qui se déroulent actuellement et jusqu'au 31 janvier prochain.


La Confédération paysanne dénonce la généralisation des pratiques qui actent le prix bas comme étant le prix juste, alors qu'ils ne permettent pas toujours aux producteurs de vivre de leur travail.

L'objectif de cette mobilisation était également de sensibiliser les consommateurs : en effet, la Confédération paysanne de la Drôme se bat pour la défense des paysans mais aussi pour que le consommateur ait une alimentation saine, à l'opposé des fermes-usines.

Les principales propositions de la Confédération paysanne de la Drôme :

Montée en gamme et revenu doivent aller de pair. Pour cela, la Confédération paysanne demande des politiques publiques fortes en faveur des paysannes et paysans :

- U n véritable droit au revenu, qui interdise à l'aval d'acheter nos produits en-dessous de nos prix de revient, par un véritable arbitrage public des relations commerciales agricoles.

- Une PAC* mieux répartie et qui encourage la transition des pratiques agricoles.

- La fin des accords de libre-échange et la mise en place d' outils de régulation des marchés.

- Une politique encourageant la relocalisation et davantage tournée vers le marché intérieur.

 

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de la Drôme
C/o l'Usine Vivante - 24 avenue Adrien Fayolle - 26400 CREST