Drôme

INDUSTRIALISATION

Conférence de presse 16 septembre 2015 17h30 à la gendarmerie de Die. Contre les fermes-usines

15.09.2015 Le délibéré du procès en appel de la ferme-usine des mille vaches sera rendu demain, mercredi 16 septembre. En soutien à leurs collègues jugés à Amiens, des militants de la Confédération paysanne de la Drôme iront se présenter à la gendarmerie de Die à 17h30 pour demander à être jugés aussi pour leurs actions de refus des usines à lait et à méthane.

Pour rappel, neuf prévenus avaient été condamnés le 18 octobre 2014 à des peines de prison avec sursis pour des actes symboliques et non-violents de syndicalistes qui n'avaient pour seul objectif que de défendre l'intérêt général.

En condamnant la Conf', les autorités condamnent les seuls qui dénoncent les causes de la crise actuelle : agrandissement, endettement sans fin des agriculteurs, libéralisation des échanges…
Dans le même temps, les responsables de cette crise agissent impunément (destructions commises par la FNSEA* et les JA*) ou dans l'illégalité (la ferme-usine des mille vaches doit toujours se mettre en conformité : elle n'est autorisée à accueillir que 500 vaches et en exploite déjà près de 800 depuis des mois).

En se présentant à la gendarmerie, les membres de la Confédération paysanne veulent condamner les plans d'urgence successifs qui mènent l'élevage directement vers le modèle des fermes-usine et la disparition des paysans. La crise actuelle vient d'une surproduction : plutôt que de créer plus de fermes-usines et miser sur l'export, il faut réguler la production européenne.

La Confédération paysanne vous invite à accompagner ses militants dans leur démarche à la gendarmerie, et échanger sur leurs revendications, demain à 17h30 à la gendarmerie de Die.

LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales