Home > Actualités > Pesticides : la Confédération paysanne de la Drôme soutient le ...
Partager sur :
PESTICIDES
12.09.2019

Pesticides : la Confédération paysanne de la Drôme soutient le maire de Saoû

12.09.2019 -
La Confédération paysanne de la Drôme, réunie le 11 septembre, a décidé d'apporter son soutien à Daniel Gilles, maire de Saoû, qui a publié un arrêté interdisant la pulvérisation des pesticides à moins de 150 mètres des habitations, et ce, avec l'unanimité de son conseil municipal.

Une des missions de tout élu local est avant tout de protéger la population.

La Confédération paysanne de la Drôme rappelle que les premières victimes des pesticides sont les paysans eux-mêmes et demande l'interdiction dans un premier temps des CMR* (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques).

L'initiative locale de ce maire vient pallier l'absence de politique responsable de l'État, qui semble plus sensible aux lobbies qu'à la santé de la population.

Les pesticides de synthèse sont des produits toxiques aux impacts sanitaires et environnementaux graves. Mais les pesticides sont aussi et malheureusement une arme de compétitivité dans un contexte de libre-échange acharné. Le modèle agro-industriel libéralisé enferme les paysan.ne.s dans la recherche permanente de volume et de productivité du travail au détriment de la santé des humains, dont celle des paysan.ne.s en premier lieu, et de l'environnement.

Pour la Confédération paysanne de la Drôme, protéger les populations implique de sortir des pesticides sur tout le territoire. Cette interdiction doit être accompagnée de la mise en place de mesures économiques (aides à la transition, aides à l'Agriculture Biologique, structuration de filières locales, etc) et commerciales (fin des accords de libre-échange, arrêt des importations de produits traités avec des pesticides interdits en France, prix minimum d'entrée sur le marché national, etc.) permettant aux paysan.ne.s de changer leurs pratiques, de relocaliser l'agriculture et de vivre de leur métier.

LES REVENDICATIONS DE LA CONF' POUR SORTIR DES PESTICIDES :

  • Soutenir les paysan-ne-s
  • Réguler les productions
  • Déployer les alternatives
 
APPEL À MOBILISATION 30 septembre 2019 à 14h au Tribunal Administratif de Grenoble

Le 12 septembre, des agriculteurs opposés à l'arrêté anti-pesticides se rassemblaient à Saoû.

La Confédération paysanne de la Drôme s'est rendue sur place pour demander que,
de la même manière que l'Etat a poussé les paysans à utiliser ces pesticides au cours des 50 dernières années,
aujourd'hui, l'Etat doit engager les mêmes démarches pour les aider à en sortir.
 
L'action symbolique de Daniel Gilles s'inscrit dans la démarche également engagée par une soixantaine de maires, qui souhaitent dénoncer l'inaction de l'Etat.
Pour la Confédération paysanne de la Drôme, il ne s'agit pas de dénoncer les agriculteurs mais bien d'inciter l'Etat à accompagner les agriculteurs pour protéger les agriculteurs, les citoyens et l'environnement.
 
Le maire de Saoû est convoqué au Tribunal Administratif de Grenoble lundi 30 septembre à 14h00.
Une forte mobilisation est souhaitée pour exprimer notre soutien à Daniel Gilles
devant le Tribunal Administratif de Grenoble (place de Verdun, près de la préfecture, tram A)
La Confédération paysanne tiendra un stand sur place.
 
Pour venir en train : depuis la gare de Grenoble, prendre le tramway A jusqu'à l'arrêt Verdun-Prefecture.
Pour co-voiturer inscrivez-vous ici : https://www.togetzer.com/covoiturage-evenement/de0ovm

Relayez l'évènement facebook : https://www.facebook.com/events/2402783793343158/



En téléchargement :

    Livret de la Confédération paysanne nationale "SORTIR DES PESTICIDES"
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de la Drôme
C/o l'Usine Vivante - 24 avenue Adrien Fayolle - 26400 CREST