Drôme

INSTALLATION - TRANSMISSION

Aidons les paysan-ne-s à s’installer : non à la réforme du VIVEA

11.10.2018 .


11.10.2018 La Confédération paysanne et des partenaires du réseau InPACT viennent de lancer une pétition* pour demander le maintien du dispositif « Émergence de projet » jusque-là financé par le fonds de formation VIVEA

Le Conseil d'administration de VIVEA doit en effet se prononcer le 23 octobre prochain sur la suppression de cette formation à la pré-installation, au prétexte que les bénéficiaires de ces formations ne cotisent pas encore au fonds de formation et que ces actions seraient en amont du champ d'action de VIVEA. Ce dispositif a pourtant déjà permis d'accompagner un grand nombre de stagiaires en 3 ans.

Or ce type de formation comme les formations techniques sont indispensables pour installer des paysan-ne-s nombreux-ses et bien formé-e-s car il permet un accompagnement très en amont dans la démarche d'installation, de tester et de vérifier son adéquation au métier.

La FNSEA* et JA*, prédominants au sein du conseil d'administration de VIVEA, se vantent d'une augmentation de 20% du nombre de DJA* entre 2015 et 2017. Or, 2015 a été une année artificiellement basse en raison de difficultés administratives qui ont conduit à une moindre mobilisation des aides à l'installation. Si l'on se base sur les chiffres de 2014, la hausse n'est plus que de 3% pour la période 2014-2017 !

La Co nfédération paysanne rappelle donc avec force que la transition agricole ne pourra se faire qu'avec des paysannes et de paysans nombreux sur les territoires pour assurer un avenir paysan. Ce désengagement est donc inadmissible.

LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales